Operations Forestieres - August - September 2014

Optimisation

Par Nicolas Mansuy 2014-08-12 01:09:24

Comment optimiser un réseau forestier peu performant? Quand la recherche rencontre l’industrie forestière lors de la 4e édition de l’école d’été du réseau stratégique sur l’optimisation des chaines de valeurs. Imaginez que vous vous retrouvez devant un panel d’investisseurs aux profils variés représentant aussi bien les intérêts de l’industrie forestière, des communautés autochtones, que des centres de recherche et du gouvernement et que vous avez une vingtaine de minutes pour proposer un projet de réseau forestier optimisé qui va mettre tout le monde d’accord! Impossible, direz-vous ? C’est pourtant l’exercice qui a été tenté par des étudiants lors de la quatrième édition de l’école d’été du réseau stratégique sur l’optimisation des chaines de valeurs (VCO). Cette année, l’école d’été du réseau VCO s’est tenu du 11 au 13 juin 2014, à l’université Dalhousie, à Halifax en NouvelleÉcosse. Réalisées en étroite collaboration avec les organisations partenaires, les recherches multidisciplinaires menées au sein du réseau VCO ont pour objectif d’aider les processus de prise de décision au niveau stratégique et opérationnelle. Prenons le cas de l’optimisation de la chaine de valeur pour la filière bioénergie.Concrètement, quelles sont les solutions offertes par le réseau VCO ? L’idée est d’offrir des outils de planification nécessaires à la conception stratégique de la bioéconomie forestière dans un contexte de marché global. Par exemple, en plus d’offrir des études permettant de localiser une usine de façon à minimiser la distance aux ressources et de diminuer l’empreinte carbone du réseau, il s’agira aussi de s’assurer que les ressources disponibles peuvent être adressées à la réalisation de ces marchés et que les clients nationaux ou internationaux expriment une demande pour ces produits.De plus, la capacité de la résilience de l’écosystème naturel, c’est à dire la forêt, mais aussi celui de l’écosystème socioéconomique, c’est à dire les gens qui vivent du réseau forestier, sera aussi considéré dans les analyses. Selon Sophie d’Amour, Directrice scientifique du réseau VCO, cette vision globale permet de s’adapter aux transformations auxquels l’industrie forestière fait face. En outre, elle ajoute que considérant les approches différentes et les incertitudes qui existent, et ce, quelque soit les domaines de recherche, l’objectif du réseau VCO n’est pas de recommander des stratégies fixes mais plutôt d’offrir aux décideurs des outils innovants et flexibles. Outils qui leur permettent par la suite, de choisir des politiques alternatives et de s’adapter aux conséquences qui y sont associées. Pour rester compétitive dans un monde en changement, c’est bien sur le chemin de l’adaptation et de l’innovation que l’industrie forestière canadienne doit s’empresser de marcher. Le Réseau stratégique VCO du Centre de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG) lancé en en février 2010 a pour mission de fournir à l’industrie et aux décideurs des nouveaux systèmes de planification avancée et d’aide à la décision pour concevoir et déployer des réseaux forestiers compétitifs et durables. Le réseau réuni des chercheurs d’une quinzaine d’universités à travers le Canada, mais aussi des laboratoires gouvernementaux et des industriels. Le réseau et ses partenaires concentrent leurs efforts sur les domaines prioritaires de la recherche et d’innovation tel que la bioénergie, la collaboration interentreprises, l’optimisation de la chaine de valeur, la planification et le contrôle des opérations. FPInnovations qui est partenaire du réseau VCO est impliqué dans l’orientation du réseau et joue un rôle clé dans le transfert des résultats de la recherche à l’industrie et les décideurs politiques.VCO contribue aussi à la formation d’étudiants hautement qualifiés dans le domaine de l’ingénierie et de l’optimisation de la chaine de valeur des produits forestiers. De plus, VCO est constamment à la recherche de nouveaux chercheurs dans ce secteur innovant et plein de défis. Le but de l’exercice était de définir une offre de service pour l’optimisation de la chaine de valeur. Cette édition fait suite au trois dernières couronnées de succès, qui ont réunit une moyenne de 80 participants, professeurs et étudiants, mais aussi des collaborateurs du secteur public et privé tel que FPInnovations, Tembec ou Port Hawkesbury Paper.

Published by Annex Publishing & Printing - Montreal. View All Articles.

This page can be found at http://magazine.operationsforestieres.ca/article/Optimisation/1782985/220830/article.html.

Using a screen reader? Click Here